Team Foundation Server 2008 est la seconde version du référentiel de travail en équipe pour des développements .Net (avec Visual Studio Team System) mais aussi Java (avec TeamPrise pour Eclipse / Linux).  TFS 2008 n'apporte de nouvelles fonctionnalités majeures par rapport à la version 2005 (ça on le réserve pour la version suivante - nom de code Rosario). TFS 2008 est donc une version de confort (plus de performances, plus d' assistants notamment au niveau de la gestion des builds pour l'intégration continue).

L'une des forces de Team Foundation réside dans la simplicité de sa prise en main par tous les acteurs du cycle de vie logicielle (Développeurs sous Visual Studio ou Eclipse, les chefs de projets sous Excel et/ou Project, les Testeurs sous Team Explorer ou Team Web Access, et la direction sur le site SharePoint collaboratif).

Le second différentiateur de Team Foundation se situe au niveau de l'exhaustivité des fonctionnalités proposées : le tout en 1 !

  • Une gestion de configuration logicielle (GCL) avec les mécanismes classiques de check in / check out, gestion de diffs, création de branches... mais aussi une fonctionnalité intéressante de shelving (mise sur étagère d'un snapshot du code en cours de modification sans nécessité de le versionner - ne pas en abuser mais très pratique pour les échanges inter-développeurs et les sauvegardes de la version en cours de développement le soir)
  • La capacité à travailler en multi-sites (avec optimisation possible via le TFS Proxy) indispensable puisque les équipes de développement sont de plus en plus souvent dispersées (offshore, experts délocalisés, télé-travail...)
  • Une remarquable robustesse, administration et montée en charge. Tous les codes sont stockés sur une base SQL Server plutôt qu'un File System pour une meilleure robustesse, administration et montée en charge. Les équipes Microsoft .Net travaillent à à plus de 3.000 sous TFS, et le site communautaire CodePlex repose sur TFS. Pour des petites équipes, TFS est aussi adapté pour peu que vous souhaitiez aller au delà de la GCL historique Microsoft : Visual Source Safe.
  • Les notions de ChangeSet et de WorkItem permettent de disposer d'une visibilité de bout en bout et d'une traçabilité totale sur tous les artefacts du projet (code, tests, documentation, bugs, fonctionnalités...)
  • Une prise en compte élégante de l'intégration continue au travers d'agents (situés sur un ou plusieurs serveurs) de build (déclenchés sur évènements ou sur une base régulière - journalière par exemple) intégrant l'usine de tests.  Les tests développés sous VSTS et publiés dans le référentiel peuvent en effet être joués lors des builds. Les résultats du build sont disponibles sur un portail pour consultation, analyse et validation, tandis que les exécutables produits sont placé dans une zone de dépôt (drops). Le tout en image...
  • Une traçabilité de bout en bout par tous les acteurs du projet au travers d'interfaces Web, de rapports d'avancement et l'intégration aux outils utilisés par chaque acteur du projet (Excel, Project, Visual Studio, Eclipse).

Pour faire le tour des fonctionnalités de Team Foundation Server, prendre 15 minutes pour suivre la présentation Microsoft France Audio & Vidéo puis sélectionner le point technique que vous souhaitez voir illustrer au travers d'une mini-vidéo parmi plus de 500.

Vous êtes tentés d'aller plus loin, des machines virtuelles (VPC) prêtes à l'emploi sont pour vous (Je vous recommande de choisir une machine virtuelle avec TFS et VSTS 2008 ainsi vous disposerez à la fois du serveur TFS et du client VSTS dans la même VPC, c'est plus simple). Dans la mesure où la VPC arrive vierge, créer un projet avec des tests de préférence (ou télécharger cet exemple MSDN) et essayer les exemples de mini-vidéos.

Dans un second temps, je vous invite à tester des outils complémentaires à TFS qui en facilitent l'administration : Attrice SideKicks, CodePlex TFSAdmin, Microsoft PowerTools, Microsoft TeamWebAccess, Microsoft Team Explorer (mode standalone).

Noter que les performances ont été améliorées par rapport à VS2005 et TFS2005. Concernant les différences de fonctionnalités entre les versions de Visual Studio 2008, ce comparatif vient d'être publié. Enfin, si vous vous posez des questions quand à la prochaine version (nom de code Rosario), ce livre blanc vous apportera quelques réponses en attendant la prochaine CTP d'ici quelques mois et la version finale pour fin 2008 / début 2009.

Pour vous tenir informé sur TFS, je vous recommande les blogs suivants :