"Think Big" ... mais pas trop !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - JavaMS

Fil des billets

mardi 29 septembre 2009

Interop Java : Extension Restlet pour ADO.NET Data Services

La société NOELIOS Technologies, créateur du framework Restlet, vient de mettre à disposition de la communauté Java une extension pour faciliter l’accès à la technologie ADO.NET Data Services.

Dans la mesure où ADO.NET Data Services est la pierre angulaire du paradigme REST chez Microsoft (utilisé dans de multiples offres : Windows Azure, RIA Services, support à venir du mode déconnecté), cette passerelle était essentielle pour assurer une bonne interopérabilité entre des clients Java et des Services .Net REST. Notamment, l’extension intègre la gestion de meta-données proposées par ADO.NET Data Services, au travers d’un générateur de code Java. Plus de détails  sur MSDN et dans la documentation Restlet.

Appeler ADO.Net Data Services depuis un client Java

Après une première collaboration lors des TechDays 2008 sur une session Tour d’horizon REST en environnement Microsoft et hétérogène, nous avions priorisé avec l’équipe NOELIOS la mise en oeuvre de cette extension.

Je tiens à remercier les nombreux acteurs du projet :

- François Mérand, Thomas Lucchini et Alfonso Castro, les sponsors du projet chez Microsoft France, et leurs relais à Seattle : Claudio Caldato, Vijay Rajagopalan et Jean-Christophe Cimetière.

- Jérôme Louvel et Thierry Boileau, qui ont démontré une véritable passion et curiosité dans la mise en oeuvre des concepts REST et la découverte de services Microsoft tels que Windows Azure, Office Live, Live Mesh…

- Didier Girard et Aurélien Pelletier pour nos échanges autour des initiatives et concepts REST.

vendredi 24 octobre 2008

[18 novembre] Silverlight et les applications RIA

UPDATE : les vidéos et slides de l'évènement sont disponibles.

Ce rendez-vous de l’interopérabilité MSDN s’adresse à un public technique : architectes et de développeurs cross-technologies - .NET, Java, PHP.
Nous nous intéresserons à Silverlight sous l’angle des applications RIA (Rich Internet Applications), l’interopérabilité autour des services Web, des données et du développement.
image

Au programme :

  • Overview de l’architecture Silverlight
  • Zoom sur la stack de communication de Silverlight (HTTP, REST, SOAP, Sockets, Sécurité Cross Domains)
  • Scénarios d’interopérabilité SOAP et REST
  • Présentation de l’initiative opensource eclipse4SL - Eclipse Tools for Silverlight
  • Echanges autour des implémentations de référence proposées pour eclipse4SL
  • Présentation d’une technology preview d’un framework Silverlight pour les applications de gestion
  • Présentation d’un framework pour exposer ses données vers Silverlight

Pour vous inscrire …

vendredi 17 octobre 2008

Eclipse Tools for Silverlight

For english click here...

Microsoft a lancé le 13 octobre la version 2 de Silverlight, lancement accompagné de plusieurs annonces autour de l’interopérabilité, dont le financement d’une initiative communautaire: les Eclipse Tools for Microsoft Silverlight - eclipse4SL.

image

L' objectif ici est de fournir une solution complète sous Eclipse pour réaliser des applications RIA (Rich Internet Application) sur un socle Silverlight 2, ainsi que des guides méthodologiques pour l'appel de Services Web Java.

Soyons clair : Microsoft ne remet pas en question sa gamme d'outils de développement professionnels pour Silverlight à savoir Visual Studio et Expression. Dans la mesure où le runtime Silverlight est cross-browsers et cross-platforms (Windows et Mac sont supportés par Microsoft, et Linux par la communauté Mono au travers du projet Moonlight), il s'agit bien de faire en sorte que tous les publics puissent développer pour la plate-forme Silverlight. L'ambition est d'élargir eclipse4SL à d'autres plate-formes que Windows.

A souligner : eclipse4SL respecte la structure projet MSBuild utilisée par Visual Studio et Expression afin d'assurer une compatibilité totale entre les IDE d'équipes hétérogènes. L'article Architecture Series Pure & Mixed configurations présente la complémentarité des outils.

J’ai eu le plaisir d’incuber ce projet chez Microsoft France, et de suivre les travaux de l’éditeur SOYATEC, en coordination avec Microsoft Corp. Mon feedback : l’équipe s’entend à merveille. Tous les éléments sont réunis pour que cette initiative aille loin en terme d’interopérabilité entre les technologies Java et Silverlight.

5 jours après le lancement, faisons une synthèse de nos avancées :

Comment soutenir eclipse4SL ? Je vous invite à installer la preview (eclipse 4SL M1), dérouler les tutoriaux et apporter vos retours (installation, questions, idées, contributions…).

Enfin, si vous êtes disponibles le Mardi 21 octobre, passez à la conférence Eclipse Now You Can 2008, nous présentons eclipse4SL en fin de journée, à partir de 16h30.

Je maintiendrai sur ce blog des informations pour la communauté française… les sites de référence sont le blog de l’équipe eclipse4SL et le blog technique “A Cup of Silverlight, RIA, Interoperability, Java

Enfin je remercie les beta-testers pour leur implication : Bruno, Dave, Damien, Didier...

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

English version : Microsoft launched Silverlight 2 on the 13rd of october, and made several announcement around interoperability. One of those is the funding of an opensource initiative : Eclipse Tools for Microsoft Silverlight - eclipse4SL.

The purpose of this project is the creation of open source tools integrated with the Eclipse development platform that enable Java developers to use the Eclipse platform to create applications that run on the Microsoft Silverlight runtime platform. Specifically, the project will be an Eclipse plug-in that works with the Eclipse Integrated Development Environment (IDE) and Eclipse Rich Client Platform (RCP) to provide both a Silverlight development environment and greater interoperability between Silverlight and Java, to facilitate the integration of Silverlight-based applications into Java-based web sites and services.

I am glad of being involved in the project incubation at Microsoft France, and to work close to SOYATEC about architecture and guidance, with the coordination of Microsoft Corp. My feedback is that this team is working great, and has all in hands to to reach high ends in term of interoperability between the Java and Silverlight platforms.

5 days after the launch, let’s see where we are :

You would like to engage in the eclipse4SL initiative ? Please install the preview (eclipse 4SL M1), go though the tutorials and fill in your feedbacks regarding installation, ideas, contributions…

vendredi 28 mars 2008

Ouverture de XAML

Microsoft a ouvert les spécifications XAML (XML Application Markup Language - utilisé par les technologies Windows Presentation Foundation et SilverLight) en en publiant les spécifications sur MSDN et en les intégrant aux Open Specification Promesses (OSP).

Voilà qui devrait favoriser la réalisation de solutions s'appuyant sur XAML ! Je pense notamment à eFace de SOYATEC dont vous trouverez un exposé "XAML in Java" réalisé durant EclipseCon 2008.

jeudi 28 février 2008

TV4IT : Java est mort, vive Java ?

TV4IT propose un débat Live le 3 mars à 17h30, sur le thème Java est mort, vive Java ? (cf article SYS-CON Java is Dead, Long live Java). Autour de la table, 4 sociétés dont le créateur de Java (SUN), une SSII pro Java (XEBIA), 1 éditeur pro .Net (Frédéric QUEUDRET, créateur de MPOWARE, ancien Microsoft), et 1 neutre (Guillaume Plouin, SQLI, responsable de la veille technologique)

Côté Java, mon pronostic est que le débat devrait tourner autour de la complexité de Java et du besoin de modernisation du langage (vers plus d'agilité notamment), pour arriver sur les langages dynamiques type Groovy ou JRuby, et des projets en incubation tels que la DA VINCI MACHINE

Au vu de l'agenda, les intervenants devront se projeter sur la question : .Net vivra-t-il les mêmes déboires que Java actuellement ?!  Mes expériences passées Java et courantes .Net me permettent de constater que non seulement .Net ne vit pas les difficultés que rencontre Java actuellement, mais aussi que .Net ne devrait les vivre dans une moindre mesure et ce pour plusieurs raisons (lire la suite...).

Fort de ces constatations, je suis persuadé que .Net constitue aujourd'hui un complément intéressant à la plate-forme Java pour des scénarios innovants sur le Web (SilverLight), sur le poste Client (WinForms/WPF) et pour les applications mobiles moyennant quelques notions d'interopérabilité (cf SOA & Interop @ Microsoft France, Porte 25, et les Rendez-vous de l'interopérabilité).

Lire la suite...

vendredi 22 février 2008

Microsoft : 100% interopérable, ouvert et compatible opensource

Depuis 2 ans, les annonces de Microsoft en terme d' interopérabilité, d' ouverture de protocoles (Promesses OSP notamment), de respect et de promotion des standards se multipliaient. Mais voilà que la vitesse supérieure vient d' être passée, au travers de cette annonce, détaillée sur Porte25, qui remet à plat les principes d' interopérabilité partagés par les versions courantes et futures des produits Microsoft (OS, SQL Server, SharePoint, Office, Exchange).

En quelques mots, l'ensemble des API d'accès et de protocoles d'échanges avec la plate-forme Microsoft sont documentées, libres d'accès sur MSDN, le mode de licensing est systématiquement rappelé, et si une implémentation est réalisée en opensource elle n'est pas soumise à licensing. De plus, Microsoft renforce son support des standards de l'industrie.

Cette annonce fera certainement date dans l'industrie, tout en mettant la pression sur les autres grands éditeurs de logiciels !

jeudi 7 février 2008

Da Vinci Machine : pour Java, SUN veut la CLR + DLR de .Net

Le symposium Lang.NET 2008  achevé, faisons le point sur les annonces et perspectives sur les langages Java et .Net.

.Net C#, VB, C++ versus "Java sinon rien"

Les détracteurs du langage Java sont de plus en plus nombreux, non pas que Java soit dépassé, mais plutôt parce que le concept de machine virtuelle (JVM) proposé par SUN dès 1995 ne laisse pas la possibilité de choisir un autre langage. Bref, c'est Java sinon rien ! En effet, la JVM permet l' exécution d'un code compilé (Java bytecode) provenant d'un et un seul langage : Java.

A contrario, Microsoft a proposé dès la première version de l'environnement .Net, une machine virtuelle (CLR - Common Language Runtime) capable d' exécuter un code compilé (IL - Intermediate Langage) provenant d'un ou plusieurs langages répondant aux Common Langage Specifications (voir ECMA) : C#, VB.Net, C++ managé supportés par Microsoft et Delphi, Cobol ... promus par des partenaires.

Des runtimes pour supporter les langages dynamiques

Ces 2 dernières années ont vu l'émergence de nouveaux langages, qualifiés de dynamiques. Ceux-ci ont été intégrés à l' environnement d' exécution Microsoft .Net en Avril 2007 grâce à une couche dédiée à la mise en oeuvre des fonctionnalités dynamiques de ces langages. Il s'agit du Dynamic Langage Runtime  (DLR). Pour information, les travaux sur la DLR ont été initié par Jim Hugunin, à l'origine de IronPython, qui souhaitait faire bénéficier de son expérience les futurs concepteurs de langages dynamiques. La DLR est populaire sur la plate-forme Microsoft .Net, non seulement au travers des langages dynamiques qui l'exploitent (Python, Ruby) mais aussi parce que Microsoft propose la DLR sur plusieurs envrironnements d'exécution grâce à la technologie SilverLight (à explorer au travers de cet article MSDN : les coulisses de la CLR : DLR et SilverLight, DLRConsole).

Côté Java, les développeurs ne sont pas en reste puisque certaines communautés n'ont pas attendu pour implémenter des langages dynamiques (JRuby, JPython notamment). En l'absence de DLR, ces implémentations sont complexes à réaliser. C'est ce que constate SUN en lançant le projet "Da Vinci Machine" qui vise à compléter la JVM de capacités dynamiques.

Perspective

Tirons partir de l'expérience de .Net en ce domaine. En effet, le projet Ruby.Net vient d'être abandonné par son créateur (annonce du 4 février) parce que celui-ci a pu constater que la DLR permettait d'implémenter Ruby de façon plus robuste et performante. Ruby.Net laisse donc la place à l'implémentation IronRuby qui repose sur la DLR (tout comme IronPython).

Dans ce contexte que deviendront JRuby et JPython si le projet Da Vinci Machine porte ses fruits ? Seront-ils abandonnés au profilt d'un "Wood"Ruby ou d'un "Wood"Python reposant sur la Da Vinci Machine. Dans tous les cas, ils seraient intéressants que les concepteurs de JRuby et JPython participent au projet initié par SUN, pour faire profiter la communauté de leur expérience à l'image de la contribution de Jim Hugunin vers la CLR.

lundi 15 octobre 2007

Driver JDBC de type 4 pour SQL Serveur

Fin Septembre 2007, Microsoft a rendu disponible la version 1.1 de son [driver JDBC pour SQL Serveur|http://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?familyid=6D483869- 816A-44CB-9787-A866235EFC7C&displaylang=en|en] 2000 et 2005.
UPDATE : Une version 1.2 du driver JDBC est disponible depuis Novembre, pour la liste des changements, lire la suite....

Le driver répond aux spécifications JDBC 3.0 et pour Java 1.4 et suivant.
Le driver est téléchargeable, sans coût additionnel et est supporté par Microsoft sur Windows, Solaris et Linux Red Hat.

Lire la suite...

vendredi 12 octobre 2007

eFace : Le format XAML bénéficiera aux développeurs Java

Il y a avait XAML pour les applications Windows (WPF), XAML pour le Web (SilverLight), il y aura maintenant XAML pour Eclipse (SWT, et ce n'est qu'un début …).
La société SOYATEC vient de mettre à disposition son offre XAML eFace
Saluons l'ingéniosité des équipes SOYATEC qui ont su percevoir la valeur d'une proposition telle que XAML pour les systèmes d'informations et les besoins d'industrialisation !

Lire la suite...